mardi 20 septembre 2016

Hominidés

 
  Bien longtemps après l'Homo Erectus, est apparu l'Homo Idealus, autrement dit l'homme qui a de la suite dans les idées. 
Dans la maison que j'occupe, il y a 2 Homo Idealus  (naaan, je suis pas polyghomme) :  L'Homme de Michèle que nous appellerons Henri pour préserver son anonymat et mon Homme à moi que nous appellerons L'Homme pour le préserver de l'hystérie gynérale que va déclencher la série de photos ci-secundo. Quoi de plus naturel que de rendre hommage aujourd'hui à ces 2 illustres Homo Idealus sur toute la planète Internet ? (Comment ça ? vous me trouvez mégalo?). 
            Primo :
Si le jardin est resté beau cet été malgré la sécheresse cuisante, c'est grâce à l'attention et au sacré flair jardinier de M'sieur Henri qui a bichonné d'abreuvages, intelligemment dosés, chaque parcelle des massifs durant toute la saison chaude. Outre le fait qu'il m'a énormément soulagée de la corvée rérérérérérérérérérérépétitive d'arrosages, la patience, les soins et les levers matinaux d'Henri ont tout bonnement sauvé 98 % des plantes d'un crevage certain. Pour les 2 % restants, ni lui, ni personne n'auraient pu lutter contre le serial killer Soleil formellement identifié et reconnu coupable de végétalicide sur une clématite Frekles et sur les dalhias. Fort heureusement, ce criminel soleil a été arrêté le 14 septembre par la patrouille de la pluie après une traque sans merci.
Enfin...si ! y a des mercis immenses ; ils sont tous pour HENRI !
Les preuves de son épreuve : 

Contrairement à l'été 2015 où le jardin avait salement souffert, les massifs 2016 sont restés plus verts, plus costauds.
Henri a veillé quotidiennement sur les plantes récemment plantées et ça a marché : cette extension de massif pourtant exposé en plein cagnard toute la journée a super bien résisté. 
Ce petit Kalimeris Blue Star a fleuri sans arrêt de juin à début septembre !


Croyez-moi, dans ma région, peu de jardins montrent des feuilles dressées et des fleurs en plein été...
...ben chez nous, tout a continué à bien pousser (sauf l'herbe qui a salement jauni et ne peut plus mettre en valeur tous les massifs)
En août : la mousse est sèche certes (répétez très vite), la pyrale ravage des buis certes aussi mais tout le reste va bien
En septembre.
Tiens, au passage, message pour Shuki : "maintenant, je fais comme toi et garde les grandes tiges d'agapanthes défleuries : j'adore ! Merci pour l'idée Shuki." 
Tout l'été aussi, les Convolvulus mauritanicus ont produit chaque jour leurs si jolies fleurs mauves
Les Plumbago capensis ont commencé leur floraison à la mi-août seulement mais ne s'arrêtent plus depuis
Pour les remontées de roses, ici c'est un peu la descente aux enfers sauf pour Blush Noisette qui revient timidement.
Toutes les plantes se sont bien plus développées qu'en 2015
Au printemps 2015, j'avais mis une vanille d'eau dans le micro bassin parce qu'il est en situation ombragée et que cette vanille n'aime pas trop le soleil. Hélas, dès qu'une feuille apparaissait, elle était aussitôt mangée par les escargots. J'ai donc pris le risque de déménager cette vanille en plein mois de juillet dans le petit bassin exposé au soleil et...youpi, y a enfin des fleurs (juste 2 mais je suis d'un naturel enthousiaste) !
Parmi les plantes qui te permettent de rester digne quand tu jardines dans le sud, il y a les succulentes. Chez moi, il y a bien sûr les Sedum qui tirent super bien leur épingle du jeu et il y a aussi cette Echeveria (je crois) plantée en 2015 en pleine terre. 1ère fois qu'elle fleurit ; sur le thème de St Jean de Beauregard septembre 2016 s'il vous plaît (dommage, j'y serai pas)

            Secundo : 
Le garage de mon logis étant plein comme un œuf, il fallait trier et faire du grand ménage mais même avec ce déploiement de faits exceptionnels (je vous ai jamais raconté à quel point j'ai horreur du ménage de printemps, d'été, d'automne, d'hiver etc. ?), il restait toujours aussi œuf ; inutile de vous préciser qu'en dehors de la voiture de Barbie-part-en-week-end, aucun véhicule ne peut pénétrer dans ce bordel. Comme vous le savez déjà, L'Homme a un quota d'idées par an  (si vous voulez voir son quota 2014, c'est ICI, 2015 par là...euh...ah bé non, c'était une année sabbatique ou pas publiée dans ces pages) ; 2016 fut la piscine en avril et  ; pour sa session septembre 2016, il s'est distingué avec l'achat d'un abri de jardin métallique de 6m2 utiles pour désencombrer le garage. Un choix pas spécialement esthétique mais relativement bon marché, pratique et facile ; quoique le terme facile ne soit pas le plus approprié. Commandée sur une bourrique boutique en ligne (Oogarden pour ne pas la nommer), cette grande bâtisse ferraille en kit est arrivée en temps et en heure ; jusqu'ici tout allait bien. L'Homme avait posé un congé en prévision du montage qui nécessite, selon la fiche technique, 1 journée à deux. Mais L'Homme est fort et se réserve ce merdier à lui tout seul. Le hic, c'est qu'après avoir fait l'inventaire du contenu du colis (1 carton de 14cm d'épaisseur sur 1m60 de long et je sais plus combien de large), Mon Sieur se rend compte qu'il manque UNE pièce maîtresse sur les 172000 environ – kit : nom masculin invariable parce qu'il fallait bien trouver un mot très court pour décrire un cauchemar interminable - Et cette pièce manquante, c'est la base même de l'abri. J'envoie un mail immédiatement au SAV du site : 1 semaine après, je n'ai toujours pas de réponse. Vous dire que nous sommes franchement mécontents reste très poli. Ces inconscients m'ont envoyé depuis la classique demande des vendeurs en ligne :"Vous avez récemment effectué un achat sur www.oogarden.con. Votre avis sur cette commande est précieux. Donnez votre avis dès maintenant. 1 minute suffit !". Eh bien, même en tapant à deux doigts sur le clavier, j'ai mis 1 seule seconde pour écrire "NUL" - nul : nom ou adjectif qui s'accorde en genre et en nombre avec Gros, parce qu'il fallait bien trouver un mot très court pour désigner un grand groupe d'incompétents - Heureusement que My Homme sait faire pour trouver une solution de substitution à cette mésaventure : il a improvisé un socle impeccable et a pu se lancer dans le montage. 
Les preuves de sa rude épreuve :

D'abord, L'Homme s'échauffe : il faut déplacer ces 2 stères de bois parce que l'abri va être là, contre la façade nord de la maison
Même s'il a  l'habitude de monter des trucs chiants (je parle pas de moi), il a bien galéré avec ces tôles.
Contre la façade, vous apercevez les treillages sur lesquels l'Akebia quinata Cream Form a grimpé en quelques jours ; des lianes de plus de 3 mètres sur la saison.
Allez, plus que le toit et les portes et les étagères et l'électricité et le rangement et les plantations autour...et ça sera fini. Vous avez vu ? on a choisi un modèle avec bûcher pour 2 stères et la teinte gris anthracite nous plaisait plus que les modèles verts proposés plus couramment.
Rhôôô, il commence enfin à ressembler à quelque chose...cet abri. 
Mais...mais...mais...horreur !!! Le pauvre Homme n'en peut plus et s'effondre !!! Vite, un petit remontant (et vous voyez clairement que c'était pas des tablettes de chocolat) et ça repart.
L'Homme Idéal est arrivé au terme de sa mission. Bravo Le Chèri !!!
Pour plus de cohérence vu la proximité de la cabane de Tornade, L'Homme posera sur le toit de l'abri le même revêtement écorces que celui de la cabane
J'ai repeint les montants de l'abri, initialement beige-ni-tu-ni-vous, avec la peinture gris vert de la cabane. C'est côôrdônnè !


Tout ça pour dire qu'avoir des Homo Idealus dans sa parcelle, c'est IDEAL pour une jardinière en herbe.

MERCI LES MEN ! Z'ETES PARFAITS, CHANGEZ RIEN.

Et à ce moment précis, vous, chères lectrices et chers lecteurs, vous vous demandez :
"Mais elle ? qu'est-ce qu'elle a foutu la jardinière pendant tout l'été, hein ?"

Je m'attendais à votre question et vous réponds du tac au tac :
"Rien, car il ne faut jamais taper l'incruste dans le travail d'un Homo Idealus : ça l'emmerde !"
Conclusion : j'adore être une emmerdeuse, ça me repose. 


La jardinière en herbe, femmerdeuse

P.S. : prochain billet : le bal des plantations est ouvert. 

31 commentaires:

  1. ah la la, tu t'es bien reposée cet été alors! chanceuse, pas de courses à l'arrosages, je t'envie..
    ma foi, ton abri rend pas mal, mais si tu vides ton garage inside, tu es sûre que ton garage va pas se remplir à nouveau? ici c'est le cas, alors je te préviens!! LOL
    vite ton billet sur les plantations!
    j'allais oublier, ton jardin est superbe, tu n'aurais pas un M.Henri bis pour venir ici m'aider avec les arrosoirs?? parce que mon chéri si habile de ses mains quand il s'agit de construction ne sait pas arroser, bizarre, non?
    grosses bises de l'ouest!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça c'est sûr que j'ai pas été ultra bousculée pendant tout l'été. Je ne l'ai pas précisé mais Henri ratisse aussi chaque jour toutes les feuilles et le jardin est toujours impeccable lorsqu'il est là ; il assure grave tout l'entretien peinture et tout et tout. Hélas, Michèle et Henri n'habitent pas ici à l'année et c'est un vrai crève coeur pour nous à chacun de leur départ (mais une fête à chaque retour !) ; j'essaie de les motiver pour qu'ils posent leurs valises ici en permanence et j'espère que ça va marcher un jour. C'est tellement vivant, tellement agréable, la maisonnée semble toujours plus belle quand ils sont dedans. Bref, t'as compris, on peut pas te prêter Henri passqu'on est très possessif mais je peux lui demander s'il veut former ton chéri :-D
      Pour le garage, j'admets, il va forcément se remplir à nouveau sinon c'est pas drôle ; je connais bien mes aptitudes au bazar...
      Dis, puisque je t'ai au bout du clavier, j'en profite pour te dire que même si les feuilles de Gunnera ont bruni sous le soleil, il fait des pousses et des racines hallucinantes : JE L'ADORE !
      Gros gros bisous, Catherine !

      Supprimer
    2. dommage pour l'aide à l'arrosage, tant pis! le gunnéra est un solide, ici aussi un manque d'eau au pied pendant 2 jours a bruni toutes les feuilles de mes gunnéra, mais ils sont tous repartis avec entrain! enjoy, bises

      Supprimer
  2. Ah, un billet à la hauteur de l'attente depuis la publication du dernier! J'adore ton incorrection...encore, ENCORE, c'est si bon.
    *des bises et une douce semaine*
    Cécile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi je veux encore tes impressions supplémentaires dans le formulaire de contact. Tu fais comme Claire : tu captes la ligne la plus hot du très long billet en un clin d’œil :-) J'en ris encore !
      Je te fais aussi de grosses bises pleines de rire.

      Supprimer
  3. Non, savoir ce que tu as fait de ton été n'est pas la question que je me posais...c'était plutôt comment capturer un Henri et un homme bricoleur...Je n’ai ni l'un ni l'autre et cet été, j'ai bien arrosé un peu (rations de pure survie) mais le fou furieux là-haut, le brûleur de service a été le plus fort. Maintenant,, je compte les points ! Et ce n'est pas fini : après 13 mm de pluie (Byzance !), pas une goutte d'eau en vue pour les prochains jours...
    Alors, le verdeur de ton jardin d'été me laisse rêveuse et admirative !
    Quant à ton abri, s'il reste de la ^place dedans...mon garage est plein !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 13 mm, c'est léger en effet ! En même temps, si ça peut te consoler un peu, on va avoir une facture d'eau pas aussi enviable que la verdeur du jardin.
      Pour la capture d'un Henri et d'un bricoleur, j'ai bien des suggestions mais ça s'écrit pas ici...

      Supprimer
  4. l'homme idéal a assuré et Henry aussi, je ne me plains pas non plus du mien qui assure toujours dans mes "délires" déco :-D Ton jardin a peu souffert il semblerait, à part la pyrale qui extermine mes buis aussi, j'ai perdu mes euphorbes adorées, décidément je n'arrive pas a maintenir les belles. On entasse toujours un max de truc dans les garages, et à part quelques maniaco-psycho-rigide, je ^plaisante hein, je suis envieuse en fait j'adore les maniaques, je connais peu de gens qui arrivent a garer leur véhicule, chez mon beau-père on sortait de la voiture avec deux mousses qui bloquaient les portières pour empêcher les chocs, tout était au millimètres avec ce qu'il y entassait. J'aimerai bien moi aussi avoir assez de place pour un abri, j'en ferai mon atelier bien évidemment. Ravie de te lire enfin, et plein de bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ha ha, la voiture avec la mousse, c'est divin :-D Côté maniaquerie, j'en suis pas trop mais j'aime pas le désordre : du coup, j'entasse les machins vilains dans les endroits moins visibles ; d'où le problème du garage capharnaüm. L'Homme espère bien se faire son atelier bricolage dans l'abri métal mais sans lui dire, je crois bien que je vais encore squatter ce nouvel espace pour mon nouveau bordel :-) Je vais essayer de revenir plus régulièrement sur la blogo même si le temps et mes activités professionnelles m'occupent de plus en plus... Je te fais des bisous énormes m'Alex !

      Supprimer
  5. A lire le titre, j'ai cru que tu allais parler de moi. Mais toute compte fait, vu le travail que tu leur fais faire...oublie moi, c'est mieux comme ça ! eh, bravo les mecs !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'oublier ? t'es fou, j'ai aussi du taf pour toi mon cher Danielus Idealus ! Les mecs apprécient ton élan de solidarité et t'attendent...

      Supprimer
  6. Super beau ce jardin ! Bravo à l'homme ! J'ai beaucoup aimé "Même s'il a l'habitude de monter des trucs chiants (je parle pas de moi)" :)))))))
    Bises vertes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ouais, j'étais partie pour faire un billet super clean et pan, j'ai pas pu m'empêcher de dévier ; je l'ai bien diluée dans la masse de blabla, ma vanne pourrie, mais elle t'a pas échappée :-D
      Je viens de finir de lire ta dernière terrasse : une tuerie, encore !

      Supprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben alors Michèle ? t'as supprimé ton commentaire ? Mauvaise manip ? Ecoute comme il est resté stocké dans ma boite, je me permets de le publier :
      "Ça me fait vraiment plaisir de te lire et de voir ces magnifiques photos.
      Encore toutes ces fleurs! Grâce au Henri, bien sûr... Non, je ne crois pas, même si il a passé pas mal de temps en début de matinée tous les jours!
      En tout cas il sera très heureux des compliments qui lui sont adressés...
      Et l'homme (puisque tu l'appelles ainsi) n'a pas chômé, il est vraiment très très doué... Bravo
      Je le trouve assez joli, le choix de la couleur est réussie et très bien avec le bois.
      Je vais bientôt voir ça, il me tarde de venir...
      Je vous envoie plein de bises à partager et vous dis à très bientôt"
      Si, si, si, c'est grâce à Henri, j'en suis certaine, si toutes les nouveautés ont résisté à cette satanée sécheresse !
      Nous aussi on a hâte de vous retrouver et on vous envoie plein de gros bisous !

      Supprimer
  8. comme d'habitude je me suis tordue de rire et le passage "hot" n'y est pas étranger même si finalement tu as été plus "soft" que d'habitude !! j'ai le même homidéalus chez moi ... un seul projet par an lui suffit amplement et lui aussi a la fâcheuse manie de s'accaparer le moindre espace vide, un peu comme notre mère nature finalement !!! c'est pourquoi j'ai renoncé à accumuler les espaces de rangements en espérant ainsi éviter d'autres entassements mais la méthode n'est pas encore prête à être brevetée vu son manque d'efficacité !! revenons à ton jardin qui malgré qu'il soit dans le sud est beaucoup plus luxuriant que le mien !!!! bravo à tes hommes qui ont super bien bossé ... je suis un peu jalouse car j'aurais bien aimé dire la même chose du mien mais à part me dérouler une fois le tuyau de 70 mètres de long ...c'est le néant !!! j'adore ta vanille, je retiens l'idée et vais tenter de savoir si je ne risque pas de la voir finir dans l'estomac d'un ragondin !!! de grooooos bisous , je suis ravie de te lire à nouveau :)))

    RépondreSupprimer
  9. T'aurais pas un Henri à me louer le temps de nos vacances estivales?
    En tout cas, il a été efficace car tes massifs ont une belle présence je trouve et tes plantes ont passé la période de sécheresse avec brio!
    Et que dire de ton idealus et de cet abri construit de main de maître?
    Tu as passé ton été à buller et tu as bien fait!
    Moi j'ai regardé mon idealus repeindre plafonds et murs de la cuisine, du salon,de la salle à manger, de la salle de bain et regarder, je le fais bien!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Ouah, tu es une grande chanceuse : 2 homo idealus rien que pour toi !
    J'en suis presque jalouse ! Surtout pour mon jardin qui a franchement souffert de la sécheresse alors que le tien respire la santé, rien à voir avec l'été dernier !
    Pour l'abris, je le trouve très assorti au reste et notamment à la cabane de la Tornade. Tu vas pouvoir y faire grimper plein de plante ;-)
    Bises et prend bien soin de tes homo idealus, ils le valent bien

    RépondreSupprimer
  11. Je pense que tu as bien fait de ne pas arrêter ton blog, parce que franchement tu m'amuses beaucoup. Ah mais, tu as une sacré chance d'avoir un homo idealus et un Henri chez toi.
    Ton homo idealus ne t'aurait jamais offert un bon pour une table forgée avec écrit en tout petit, que ce coupon ne garantit pas le temps de fabrication.....Je me suis faite rouler! lol
    Ton abri est super et que dire de ton jardin magnifiquement vert!
    Bises Aline et au plaisir de te lire

    RépondreSupprimer
  12. J'espère que tu as beaucoup de projets en perspective, car lorsque l'on a sous le coude un homo idéalus, il faut le maintenir en forme, sinon il pourrait devenir fainéantus rapidement. Tu as bien compris les choses afin de ne pas déranger l'homo idéalus : juste le regarder travailler c'est bien, d'ailleurs tu pourrais aussi devenir amnésique : ne plus savoir où se trouve l'évier, le fer à repasser, et j'en passe...une vraie emmerdeuse quoi !
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
  13. Je sais maintenant ce que je vais commander à Noël: un Henri qui m'évitera les tendinites dans l'épaule à force de traîner des arrosoirs! Je suis bien sûre en effet que les jardins alentour n'ont pas le pimpant du tien. Ton Homme a bien travaillé et bien assuré avec les défauts du colis, mais, je ne sais pas... quelque chose me dit que la place manquera à nouveau sous peu...! Ainsi va la vie des espaces de rangements. Bisous Aline.

    RépondreSupprimer
  14. Et si on clonait Henri ? Ca en ferait des heureuses.Et moi la première acr si on fait un relais pour l'arrosage avfec JL , un de plus serait pas de trop vu qu'on arrose toujours.Ce n'est pas nos 12 ml d'eau tombé il y a peu qui vont suffire . Alors, Henri 2 " Bienvenue chez nous ".Et je lui dis un grand merci en plus à Henri car grâce à lui, notre Aline nous revient toute reposée avec sa verve habituelle et bourrée d'énergie positive.Mais que j'aime ton petit coin bassin ! Et j'ai lu que ton Gunnéra est en pleine forme et là j'admire.Le notre en a bavé cet été et il n'est pas très beau. Alors , j'attend tes merveilles de nouveautés. Gros bisous Aline et heureuse de te retrouver en forme pour la rentrée!!!

    RépondreSupprimer
  15. Oh la chanceuse ! Deux homo idealus (ou faut-il dire homi ideali ?) à toi toute seule. Ton jardin est tout beau grâce à Henri et toi bien sûr ! C'est fou comme c'est vert et fleuri après ces mois de canicule, quasi miraculeux ! Profite-en bien Aline et continue à nous régaler avec tes billets. Bisous

    RépondreSupprimer
  16. Bravo à l'Homme! Ikea et autres vendeurs en kit n'ont qu'à bien se tenir!!!
    Quant à l'arrosage automatique...il va falloir que je fasse des recherches dans le quartier...mission impossible j'ai peur!!!Mon homo idealus perso a pris un petit coup de vieux...il faudrait que je change des pièces mais il n'est plus sous garantie!!!Que faire?
    Bon début d'automne. Bises

    RépondreSupprimer
  17. Hello Aline. Bien sûr j'ai adoré ta phrase "il a l'habitude de monter des trucs chiants". Bon en tous cas, la cabane est du plus bel effet ; avec toi ce qui est magique c'est dès que tu fais un trucs on a l'impression que ça a toujours été là. Aucun commentaire sur le jardin "vert" je suis de la même couleur en lisant tes mots : verte, de jalousie bien sûr. Pas 'homo idealus arosus' ici mais une jardigniasse (contraction de jardinière et de flemmasse) ! Des bisous.

    RépondreSupprimer
  18. Coucou Aline ! alors là je suis subjuguée ! rien que deux Homo Idealus sur le même territoire, c'est rare dis donc ! Quelle chance tu as, et le résultat est là : un jardin gardois en pleine forme après une canicule mémorable et une très jolie cabane à tout faire, bravo à Henri l'arroseur et à l'Homme le bricoleur. Et bravo à toi aussi pour la partie de rigolade, tu es irremplaçable question humour décalé, bref, j'adore et je suis vraiment addict !! Et merci aussi d'avoir piqué ma petite idée, je trouve que çà rend bien chez toi... Passe un beau week-end, plein de gros bisous de Shuki

    RépondreSupprimer
  19. trop génial ton billet.J'a bien rit, tu as une chance inouï,j'aime bien la façon que tu racontes les choses, j'adore les gens qui ne se prennent pas au sérieux, bravo pour ton humour, bel automne a tes massifs
    bises

    RépondreSupprimer
  20. Aline rime décidement avec coquine! ��
    Tu n'as peut-être pas beaucoup arrosé mais n'empêche que tu as crée ce jardin et bien choisi, tout est verdoyant, adapté à la chaleur. Je suis désolée que la pyrale se soit incrustée chez toi. Elle est chez mes parents' à 25 km. Je me demande si l'an prochain je commence à mettre des pièges à phéromones. Faut voir le prix.
    Super cet abri de jardin! Tu vas gagner de la place.
    Ton/votre magnolia a déménagé, ce serait dommage de l'abattre si je veux bouger le trempoline. J'ai mis un aster à la place, au moins je peux scalper.
    Je suis en plein boum, je serai pas trop présente.
    Je t'embrasse méga fort.

    RépondreSupprimer
  21. Salut l'emmerdeuse ;) qui s'en sort relativement bien avec les hommes. On va suivre tes conseils ! Je note aussi l'idée de Shuki, même si je n'ai pas d'Agapanthe... pour le moment... A bientôt.

    RépondreSupprimer