samedi 21 novembre 2015

A vous…

     
Ajania pacifica
       Rien n'est facile en ce moment. Rien n'est léger. Pas même les dernières feuilles des dernières journées de douceur automnale. Rien. Cependant, pour vous les victimes, qui êtes étrangement entrées dans ma vie après que des cas lâches vous ont arraché 
sauvagement la vôtre, je vais faire un effort. D'abord, j'espère que là où vous êtes maintenant, c'est plus calme qu'ici-bas et qu'il y a, au minimum, une bonne connexion pour qu'on garde le contact ; je ne peux ni ne veux vous oublier, naturellement. Mettez direct mon blog dans vos favoris (la modestie sur terre, v'savez c'que c'est...ou c'que c'est pas hein !) et je vous promets que plus jamais jamais, vous ne lirez ni n'affronterez de nouvelles horreurs ; ouai...j'admets que j'ai la faculté d'être relou quelquefois mais tranquillisez-vous : ça se passe toujours au ras des pâquerettes quand ce n'est pas au-dessous de la ceinture. En plus, corrigez-moi si je me trompe mais je suis sûre que vous avez dû être bizutés à la chose, dès votre arrivée là-haut, par le Charlie crew. Tiens, d'ailleurs, si vous pouviez leur claquer plein de grosses bises de ma part, ça serait vachement sympa : comme vous, ils nous manquent tellement... Bref, tout ça pour vous dire que je vais vous mailer régulièrement des photos de jardins (naaan, pas que le mien) et comme on est nombreuses et nombreux à pratiquer le vert des paradis terrestres, allez surtout vous délecter de la liste de mes blogs préférés ci-contre à droite ; sachant que même si vous restez discrets côté commentaires, je suis certaine que vous kifferez bien tous ces délicieux jardins si apaisants et si loin du merdier au milieu duquel vous vous êtes retrouvés en ce putain de vendredi 13...
Chez moi, cette fois, j'ai juste traîné mes savates sur la
terrasse, histoire de vous montrer l'Arbre que j'attendais depuis longtemps ainsi que d'autres petites perles mignonnes…cadeaux. Zou, je vous embête pas plus longtemps. Reposez-vous en paix. Je vous aime.

Un beau Cercis siliquastrum (Arbre de Judée) ombrera la terrasse...dans quelques années. J'ai essayé quand même de gagner du temps en prenant un sujet de 3m50 de haut. L'Homme m'a maudite copieusement au moment du transport et du piochage pour le trou vu que je suis toujours invalide du bras droit malgré l'infiltration...
D'un dimanche en forêt, j'ai rapporté quelques jolies branches sèches pour fabriquer cette barrière-tuteur de verveines de B.A. du massif "pas que blanc"
...puis une autre de l'autre côté pour soutenir
Aster Monte cassino que je vais bientôt rabattre.
En revanche, c'est décidé, je vais laisser la plupart
des vivaces sur pied cet hiver ; tant qu'elles ne
seront pas couchées en tout cas. Par exemple,
j'adore les tiges noires des Echinacea alba et
elles protègeront quelques frileuses autour d'elles.
Puis dans l'épaisse haie sauvage de lauriers sauce et tin du massif "Tout venant" (oui, mes noms de massifs sont nazes ; faudra que je les rebaptise plus élégamment), j'ai pratiqué une ouverture façon petite caverne ; nous l’appellerons donc la caverne d'Aline Baba...devant ses idées drôlement faciles. Cette cavité est très abritée des vents et du froid (expo plein sud) et j'y rangerai les pas trop frileuses pour lesquelles je n'ai plus de place dans la serre froide
Le "Nouveau massif" (encore un nom bien nul) est totalement enseveli sous les feuilles de tilleul. Je vais dégager les plants minuscules sinon ils risquent de pourrir. 
Les bidens commencent tout juste leur floraison mais le froid soudain risque de court-circuiter ce bel élan. 
Michèle a ajouté un Loropetalum sur le massif de sa terrasse en lieu et place d'agapanthes qui dégringolaient trop sur l'espace repas (bien sûr, je les ai replacées ailleurs ces agapanthes). Il devrait s'en sortir car il est idéalement exposé dans une terre idéale pour lui. J'adore ce feuillage pourpre
Le long de la haie d'arrivée (là où j'ai installé les punkettes), le voisin a eu l'idée saugrenue de décapiter tous les lauriers tin (dont la floraison était très prometteuse cette année. Snif) ; ils étaient chez lui : je ne peux donc protester mais quel dommage d'avoir maintenant pour paysage une haie de cyprès malades, un grillage rouillé et des poteaux en béton gris. Je ne vais pas me morfondre plus longtemps : je vais tenter quelques plantations compensatrices et j'ai commencé avec une osmanthe panachée (conseillée par mon collègue préféré Daniel Lys). Il paraît que son parfum incomparable au printemps nous comblera dans le lieu de passage. Je pense encore agrémenter les trous laissés par le voisin avec de nouvelles plantations au fur et à mesure de mes coups de cœur, privilégiant les sujets qui sont relativement hauts puisque le rase motte serait ridicule près de cette haie de plus de 3 mètres.

En ces tristes temps, il reste des parenthèses de douceur : c'est Caro du Jardin de Lys. L'an dernier, j'avais eu l'immense chance de recevoir plein de plantes de son superbe jardin et on a remis ça cette année. Cette fois, Outre plein de petites graines, il y a 4 boutures de Penstemon (2 Apple Blossom et 2 souvenir d'Adrien Régnier) et miracle : aussi bébés soient ces plants, l'un des deux Apple Blossom a fleuri. Dingue, non ?

Et les rosiers cadeaux de Caro de l'an dernier,
sur le point de crever tout l'été,
se portent aujourd'hui à merveille et m'offrent
une belle floraison de novembre. Ici Florida..
.

Et là Summertime




























Caro, t'es un amour ! 
Et ce n'est pas tout : Louli du magnifique Jardin d'Oscar, que vous connaissez certainement, m'a comblée aussi avec une multitude de graines de plantes que j'admire régulièrement chez elle. Si je vous dis que j'ai hâte d'être au printemps pour commencer à semer mon stock maintenant conséquent grâce à toute cette générosité, vous me croyez ?

Pour terminer faut que je rajoute que je pense aussi très fort à vous, les victimes qui essayez de vous relever de vos atroces blessures et aussi à vous, mes amis musulmans qui endurez les conséquences de tous les fachos/xénos/abrutos qui se lâchent plus que jamais sans complexe à la porte même de l'école de vos gosses. Maigre consolation : selon l'institut de sondage lipe-sauce, 83% des électeurs fn ont des jardins pauvres en cultures vu qu'ils n'introduisent jamais de graines nouvelles et pire, ils traquent les oiseaux migrateurs autour de chez eux. Les 17% restants n'ont pas compris la question et ne se prononcent pas. Résultat : c'est confirmé, le pen et son électorat ont vraiment des vies de chiottes. 
Quant à vous, toutes et tous mes potes jardinautes, je vous adresse toute mon amitié. Vive le rock.

Aline


52 commentaires:

  1. vive le rock ette, et vive le rock aille! jardinement vôtre ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Superbe article Aline, ce n'est pas facile de parler de ces drames mais tu l'as fort bien fait :)
    Tu jardin se porte bien et tu as de jolies fleurs de roses, encore.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Sylvaine. Pour le jardin, j'avoue que je suis en mode slow et pour autant, il va bien ; preuve qu'il commence à bien s'installer ! Gros bisous !

      Supprimer
  3. Comme c'est bien exprimé et bien écrit....pas envie de rajouter grand chose,on admirera tes nouvelles plantations au printemps en espérant que l'horreur ne se répétera pas d'ici-là...ici,la neige est tombée pour la 1ère fois ,il ne reste plus qu'à nourrir les p'tits zozieaux et attendre le printemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si la neige n'est pas arrivée en plaine, elle est tombée sur mes montagnes et ça a bien caillé ici aussi. Je continue de nettoyer et planter tranquillement et j'attends aussi le printemps avec impatience :-) Merci Laurence et plein de bises !

      Supprimer
  4. Ma chère Aline, c'est toujours un plaisir de me "promener" dans ton jardin, en effet vrai caverne "d'Aline Baba" :-) de trésors de plantes. Aujourd'hui j'ai eu envie de m'offrir des roses, coupées mais des fleurs ça fait toujours plaisir. La semaine a été rude en émotions et j'essaye de me remettre doucement, les miens vont bien alors on peut essayer de vivre sereinement, je dis bien essayer et comme tu dis vive le Rock et les petits apéros en terrasse. Personne ne peut nous enlever ça;<3 <3 <3 biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et entre le moment de ce billet et aujourd'hui, il y a encore quelques nouveautés....je suis boulimique de verdure :-) Gros gros bisous ma Alex !

      Supprimer
  5. Un bel hommage qui fait chaud au coeur! Plein de bonnes idées, j'admire l'osmanthe - il a gelé chez moi et jamais fleuri! - et le Loropetalum que je n'ai même pas essayé d'acheter!
    Il a neigé aujourd'hui, et je me suis mise en mode hiver, même si le jardin est loin d'être prêt...
    Désolée de savoir que ton bras t'ennuie encore...
    Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fait plus que m'ennuyer ce bougre de bras : j'arrive plus à le bouger normalement même si la douleur est atténuée par l'infiltration de corticoïde. Pour l'osmanthe, j'ai eu peur car ici aussi il a fait très froid (sans neige) et je me suis laissée surprendre par quelques gelées alors que, comme toi, je n'ai pas achevé la préparation du jardin à l'hiver. Belle semaine à toi Gine (la douceur revient)

      Supprimer
  6. Salut ma Reine des Reinettes. Aujourd'hui tu nous as fait visiter ton jardin intime, le fond de ton coeur que je savais gros. Gros sur la patate tu en as, comme beaucoup d'entre nous. Notre action individuelle, pratiquée ensemble, va dans l'embellissement comme pour cacher quelques horreurs. C'est peu et beaucoup à la fois. Donnons de la Lumière à cette Terre, par nos jardins et nos pensées. Je crois que je vais en mettre cette année, des pensées, pour ne pas oublier les innocentes victimes. Oui, des bleues, des blanches et aussi des rouges...

    RépondreSupprimer
  7. Un article digne de notre Aline Baba ....au rhum( non, ça c'est pour moi !!!) qui est très touchant et en même temps qui ne l'envoie pas dire!!! Tu as raison , faut se lâcher! Ton voisin a du le faire avec sa haie et tu n'as plus qu' à relever tes manches .Enfin , ton homme bien sûr ,car j'ai bien compris que ça ne va pas mieux pour toi. Quelle guigne! J'aime beaucoup ce Loropetalum au superbe feuillage( pas pour ma terre ni mon climat ) )et l'Osmanthe également que j'ai depuis un an mais en potée. Je crois qu'ils sont lents à pousser. Pour dissimuler le grillage Daniel Lys va te trouver tout pleins d'idées , je n'en doute pas.Il existe aussi des lauriers cerises panachés si tu veux continuer dans cette gamme de végétaux persistants.Je me fais une petite collection de différentes variétés de photinias. Je sais, c'est commun mais j'adore le rouge de leurs pousses en hiver.C'est tonique.
    Ca fait du bien au moral les petits cadeaux des copines....Gros bisous Aline
    PS Le Cercis est un arbre magnifique. Il fera bon s'asseoir en dessous l'été......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme : les osmanthes ont une croissance très lente. Ce qui me turlupine en ce moment, c'est qu'il n'a pas plu depuis très longtemps et mes plantations récentes en souffrent beaucoup. J'ai ressorti les arrosoirs :-)
      Je ne connais pas les lauriers cerise panachés. Je vais voir ça. Et puis, je vais sûrement céder à l'envie d'un eleagnus panaché et, hélas, je suis passée à côté d'un chêne à feuillage panaché lors d'une foire aux plantes ce week-end. Je regrette tellement de ne pas l'avoir acheté...je l'aurais taillé raisonnablement pour qu'il ne monte pas trop. Arghhh, je m'en veux, je m'en veux...il était si beau (semi persistant) ! Tant pis, j'y retournerai l'an prochain et là, je craquerai. Gros gros bisous Maryse !

      Supprimer
  8. Ton article est si touchant.
    J'ai encore beaucoup de mal, je suis toujours assommée par tout cela et je pense que le blog va être mis entre parenthèse pendant plusiuers semaines. Le printemps sera peut être porteur d'espoir, de renaissance!
    En dépit de ton bras invalide, je vois que tu es toujours pleine d'idées et de ressources.
    Tu es une fille formidable aline!
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sophie ♥
      Moi aussi je me sens toute démolie de l'intérieur et le jardin est plus que jamais ma thérapie réparatrice...
      Je t'embrasse aussi très fort !

      Supprimer
  9. Bonjour

    Je découvre votre blog et le trouve magnifique!

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non Wolfe ! vous étiez déjà passée par ici....
      C'est un grand plaisir de relire que vous trouvez cet endroit magnifique :-)
      Belle semaine à vous

      Supprimer
  10. Coucou ma belle! Très joli texte et tu as réussi ã me faire rire à la fin! Eux là- haut ont peut-être ri aussi.
    Je ne rappelais plus que tu avais eu summertime aussi!
    Triste coïncidence, mon arbousier est tombé, je crois que je vais mettre un arbre de Judée aussi. Qu'est ce qu'ils ont tous ces voisins à virer leur haie? Pfff
    Je t'embrasse bien bien fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les voisins nettoient une fois tous les 4 ans et ils ne font pas semblant :-)
      Je t'envoie un message privé ma Belle ! Je t'embrasse super fort

      Supprimer
  11. Que d'émotion en lisant ton billet que toi seule sait écrire ainsi. Un bel hommage rendu à ces jeunes qui ne pensaient qu'à s'amuser, faire la fête!
    Un endroit qu'Olivier fréquentait souvent aussi...
    Et oui, essayons de revivre normalement et j'ai hâte de voir les nouveautés que tu as installées malgré ta douleur à l'épaule! Bonne idée l'arbre de judée qui fera une ombre appréciable devant ta porte. Gros gros bisous et à très vite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la série nouveautés, il y en a plein que tu ne verras pas encore : les Allium que j'ai plantés en masse :-) J'ai hâte d'être au printemps pour voir si tout ça va sortir !
      Gros gros bisous Michèle et à tout bientôt.

      Supprimer
  12. waoh !!! je suis scotchée, touchée, émue par ta manière de t'adresser aux victimes en tout genre de ces attentats ... il y a tant de tendresse au travers de tes mots qui paradoxalement vont droit au but et sont sans détours .... un bel instant d'émotion !! et qui pourrait donc résister au plaisir de sourire devant ton style inimitable ?! pas moi en tout cas et je suis sûre que là haut, tes vers ont été fortement appréciés !!!
    si tu aimes les osmanthes, tu dois absolument adopter la burkwoodii : un feuillage persistant d'un joli vert et une floraison blanche parfumée absolument divine !! tien, j'ai des osmanthes panachées et je ne savais pas qu'elles étaient parfumées ! bon à ma décharge elles n'ont jamais fleuri !!! par contre elles sont longues à la détente alors il va falloir t'habituer encore quelques temps à la vision bétonnée que t'offre ton charmant voisin !! je t'embrasse bien fort, merci pour ce fabuleux moment passé à te lire ....♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nathalie ♥ J'aurais tellement aimé ne jamais écrire ce billet...
      Pour les osmanthes, tu as raison : je vais me procurer burkwookii. La panachée est moins parfumée en effet mais parfumée quand même ! Je l'ai surtout choisie pour éclairer toute l'année ce coin assombri par les hauts cyprès foncés. D'ailleurs, à cet endroit-là, j'ai envie de poursuivre dans les feuillages panachés lumineux. C'est vrai que la croissance sera lente, mais sera :-) Je t'embrasse très fort Nathalie !

      Supprimer
  13. Aline, tu es épatante tellement tu sais trouver les mots et le ton juste en ces terribles moments. Je te tire mon chapeau pour ce post !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et comme j'aurais aimé ne jamais l'écrire ce billet....
      Florence, ton commentaire me touche beaucoup...

      Supprimer
  14. Si Florence ne l'avait pas déjà dit (et joliment dit !) c'est exactement ce que j'aurais aimé te dire ! hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes de belles personnes, les amies blogueuses ; ça me touche. Merci Hélène !

      Supprimer
  15. Ah j'aime beaucoup ce texte ! Tu parles avec sensibilité et humour de choses dramatiques et tu réussis très bien à nous émouvoir tout en gardant ton humour légendaire. Je craque pour le loropetalum que je ne connaissais pas . J'adore son feuillage et je vais faire quelques recherches ..... Très bonne soirée et gros bisous Aline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahlala le loropetalum resistera-t-il en Champagne, je me demande...Tu me tiens au courant hein ? Je t'embrasse fort, Judith

      Supprimer
  16. Plantons pour contrer tous ceux qui dé...plantent !
    Je me suis aussi offert un loropetalum tout mignon et un prunier (de futures prunes comme chez ma grand-mère...Antidote :! (Non, ce n'est pas le prénom de ma grand-mère).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lis ton com sur mon blog : pourquoi ne pourrais-tu pas avoir de symphorine ? Elle n’a jamais été arrosée l'été, supporte donc bien la sécheresse. J'ai failli t'en proposer une (j'avais des petits), mais si tu en veux, je mets une branche à marcotter et je suis sure que ça va prendre !

      Supprimer
    2. La mienne doit être celle-ci : Symphoricarpos orbicalitus : Reconnaissable à ses fruits rose soutenu

      Supprimer
    3. Il me semblait que les symphorines n'aimaient pas trop les terrains argilo calcaire ; me gourre-je ? rhâââ, je vais vérifier tout de suite et je reviens...

      Supprimer
    4. C'est une excellente nouvelle : elle aime le calcaire et supporte le sec ! Ben ça alors, j'étais persuadée qu'elle préférait les terrains acides...j'accepte ta proposition avec joie :-)

      Supprimer
    5. Mon terrain est argileux...calcaire ? je ne sais pas. Demain, je mets une branchoune à marcotter !

      Supprimer
  17. Bravo et merci d'avoir trouvé les mots qui manquent à beaucoup d'entre nous. Heureusement, nos jardins sont des symboles de vie, que dis-je? Ils SONT la vie et restent quoi qu'il arrive avec leurs fleurs, leurs arbustes sans compter tout le "travail" qu'ils demandent et qui pousse à reprendre pied dans une vie peut-être un peu plus normale. Je t'embrasse Aline, et longue vie à tes plantations!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis une piètre blogueuse en ce moment et je mets des plombes pour répondre aux commentaires. Je suis touchée par ton passage, Michèle ; je t'embrasse aussi et vivent les jardins...

      Supprimer
  18. Aline, comme d'habitude ta prose nous émeut et nous fait rire, même si des larmes s'en mêlent souvent ces derniers temps.
    Je suis ravie que tu continues à planter avec enthousiasme, même si c'est par bras interposés. Un gros bisous à vous tous et un bravo à l'Homme pour son dévouement envers la reinette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sabina :-) Gros bisous à vous tous et passez un beau Noël !

      Supprimer
  19. je t'embrasse Aline, un billet très émouvant, tu m'a mis plein de larmes dans les yeux..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me le faisait aussi quand j'écrivais en pensant si fort à eux....Gros bisous à toi, Catherine

      Supprimer
  20. Coucou Aline ! comme Catherine, j'ai les yeux embués tellement mon émotion est forte ! quel beau message qui prend aux tripes ! un beau cadeau que la visite de ton jardin à tous ces disparus qui nous semblent du coup encore vivants !
    Ton cercis va vous faire un bel ombrage pour peu que tu sois patiente car je crois que leur croissance est assez lente. On m'a offert un cercis pleureur de couleur bronze, j'ai hâte de le voir prendre de l'ampleur. Quant à l'osmanthus, j'ai me beaucoup ces arbustes, j'en ai un dans le jardin, je ne sais plus trop la variété et pas le temps d'aller vérifier :-)). Heureuse d'avoir pris le temps de venir chez toi, je pense bien à toi et te fais de gros bisous. A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai le cercis est un pépère qui prend son temps pour grandir. C'est un sage, lui :-) Bientôt ta ceratocarpa sera prête : la bouture démarre....Je t'embrasse fort, Chantal !

      Supprimer
  21. Grrr, mon message n'est pas là! L'as-tu eu?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. arggggggh, non, je ne l'ai pas dans ma boite non plus :-(

      Supprimer
  22. MERCI Aline!
    Entre un concert de 'Feu! Chatterton', flamboyant groupe de rock, la lecture de la lettre aux culs-bénits de Cavanna et celle d'Hugo aux membres du Congrès pour la Paix, je t'embrasse bien fort, surtout, ne change rien!
    Cécile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow les références ! Feu! Chatterton sera dans ma prochaine playlist d'émission radio....
      Merci immense Cécile.

      Supprimer
  23. Merci Aline pour ce bel article ! Moi, je n'ai pas réussi, j'ai essayé mes les mots ne veulent pas venir...
    Je voies que tu as encore fait de beaux achats...dont un juste pour me narguer : je regarde le loropetalum depuis un moment, mais je me raisonne en me disant qu'il ne survivrait pas dans mon jardin ! Je lui souhaite longue vie chez toi. Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je croule sous le travail pro mais je me réserve toujours un petit temps pour le jardin : ça me repose et m'apaise de plein de maux de la vie. Je suis venue voir ton dernier article et poserai mon comm' dès que le boulot m'en laissera la possibilité. Plein de bises à vous tous. Je pense souvent à vous et à votre jardin si magnifique.

      Supprimer